vendredi02février

Situation paradoxale en Allemagne. Il règne une ambiance étrange en Allemagne en ce moment. Entre les négociations salariales, les négociations pour la formation du gouvernement et des chiffres économiques qui commencent à pointer vers une surchauffe, tout le monde se bat pour avoir une part du gâteau...

>

Négociations salariales tendues

Avec d'un côté le syndicat de la métallurgie, IG Metall, je rappelle qu'avec 2.3 millions d'adhérents c'est le plus gros syndicat d'Allemagne et d'Europe, qui ne lâche rien sur les négociations pour la hausse des salaires. Il n'en démord pas. Il veut ses 6% de hausse. Et il veut également qu'on avance sur la réduction de la durée du temps de travail hebdomadaire à 28 heures. Si ces négociations sont si importantes c'est que les accords conclus avec IG Metall servent de référence pour de nombreuses autres branches d'activité et de nombreuses entreprises qui suivent ces négociations avec attention.

Toujours pas de gouvernement

Tout cela dans une Allemagne qui n'a toujours pas de coalition gouvernementale. C'est l'autre élément étrange de la situation allemande. On se croirait en Belgique ou en Espagne mais on est en Allemagne. L'Allemagne du consensus. Et pourtant on n'arrive pas à se mettre d'accord sur un programme gouvernemental. On sait qu'on doit y arriver, Merkel pense toujours que ce sera réglé avant la fin mars, le SPD n'a pas vraiment le choix mais on bute toujours sur des éléments essentiels. Et en particulier sur le partage des fruits de la croissance. On se bat sur la façon d'utiliser cet argent public qui commence à couler à flots en Allemagne.

L'allemagne est victime de son succès

C'est ça la bonne explication et le paradoxe allemand. Si IG Metall est si exigeant et tenace, si le SPD est si combatif, c'est que la situation économique allemande est exceptionnelle. Tous les indicateurs, tous sans exception, sont au vert vif de la croissance à l'emploi en passant par l'investissement et même la hausse des bas salaires alors qu'on a longtemps reproché à l'Allemagne d'être le pays des petits jobs. La situation est tellement bonne que beaucoup d'économistes allemands utilisent maintenant le mot de surchauffe, qui se traduit par exemple par une forte hausse des taux d'intérêt. Tout va bien en Allemagne, trop bien peut être et chacun veut sa part du gâteau. Un problème de riches certes, mais un problème tout de même.

Mais on m'avait dit que ca ne pouvait que monter !!

C'est probablement ce que doivent se dire ce matin les particuliers crédules qui se sont précipités sur le bitcoin quand il était au plus haut, près des 20,000 dollars. Sur les conseils de spécialistes visionnaires. Et voilà le bitcoin en chute libre, en dessous des 10,000 dollars, une nouvelle baisse de 15% après une baisse de 50% depuis le plus haut niveau de décembre.

2.80%! c'est qui les meilleurs?

2.80%: qui dit mieux que le fonds euros de notre contrat MonFinancier Retraite Vie, le fonds Suravenir Opportunités*, vient d'annoncer son taux pour 2017 et il est très largement supérieur aux taux concurrents. 2.80%*. On est loin, très loin des 1.5%* de moyenne du marché. Nous sommes contents. Pour vous qui avez souscrit en masse à nos contrats d'assurance vie l'année dernière (je me mets dans le lot car j'ai souscrit à titre personnel à Monfinancier Retraite Vie dès son lancement) et pour tous ceux qui vont vite se précipiter pour souscrire maintenant. Recevoir une documentation sur MonFinancier Retraite Vie et son fonds en euros Suravenir Opportunités

Je dis bravo

Si le gouvernement s'attaque vraiment à la réforme de la fonction publique et brise notamment le tabou de l'emploi des fonctionnaires avec un plan de départs volontaires, je ne pourrais qu'applaudir. Ce serait plus qu'une réforme, une révolution.

Les taux, ca continue

Nous vous répétons ici depuis des semaines que la hausse des taux sera un des grands sujets de 2018. Les taux américains ont encore progressé hier, 2.78% sur le 10 ans, et cette hausse se propage en Allemagne et en France comme dans le reste de l'Europe. Si vous devez emprunter, c'est maintenant. Et pour ceux qui veulent faire de l'immobilier locatif sans les contraintes de gestion, découvrez notre offre de SCPI à crédit

Les deux vrais sujets du jour

sont dans Aujourd'hui/ Le Parisien. En une "Marre de cette pluie: comment vaincre la grisaille"avec des conseils pour éviter la déprime après ce mois de janvier "pourri" (cherchez la lumière, bougez, câlinez, respirez etc etc). Et dans la version week-end : "Couscous: Pourquoi tant d'amour?'. C'est pour ça que j'aime ce journal, il est au coeur de nos préoccupations quotidiennes...

Ce soir c'est votre argent exceptionnel

On rejoue la semaine et on vous donne des conseils avec nos Jedi de l'économie et de la Finance, Emmanuel Lechypre, Virginie Robert de Constance et Associés, Hervé Goulettquer de la Banque Postale AM, Benaouda Abdeddaïm; Eric Bleines de Swiss Life Banque Privée et Laure Closier. À ne pas manquer !! Ce soir à 19h, samedi à 7h et 21h et dimanche à 12h.

Du côté des marchés

Le CAC 40 rechute. Alors qu'il avait débuté la journée hier en belle hausse, l'indice parisien s'est retourné avec l'ouverture à Wall Street. Les tensions obligataires pèsent toujours alors que le ton de la Fed a été jugé plus faucon qu'attendu, renforçant la prévision de nouvelles hausse des taux à venir. Wall Street a fini proche de l'équilibre mais ce matin le CAC ouvre en baisse de 0.5%. L'eurodollar s'envole au dessus des 1.25 usd après la Fed tandis que le pétrole continue son rebond avec un WTI de retour sur les 70 usd

On s'en fout ?

Bénéfices records pour Apple et pour Amazon; Le Japon tente de sauver le thon de sa disparition (Les Échos week-end); Le médecin ce sera bientôt vous nous dit The Economist du fait de la révolution de la data dans la santé; C'est la chandeleur, je vais m'acheter une crêpe pour le déjeuner; La semaine prochaine le salon des Entrepreneurs et Rétromobile, j'irai au deux; Folle l'histoire de l'alpiniste française qui a échappé à la mort dans l'Himalaya; Carlos Ghosn et Macron se sont réconciliés; Theresa May est en Chine pour tenter de trouver des alliances post-Brexit; Record de ventes et de bénéfices pour Ferrari en 2017 !


* Taux de revalorisation du fonds en euros Suravenir Opportunités au sein du contrat MonFinancier Retraite Vie, net de frais annuels de gestion, hors prélèvements sociaux et fiscaux et hors frais éventuels au titre de la garantie décès. Les rendements passés ne préjugent pas des rendements futurs. Pour accéder au fonds en euros Suravenir Opportunités, chaque versement doit comporter au minimum 40 % en Unités de Compte, lesquelles présentent un risque de perte en capital.

MonFinancier Retraite Vie est un contrat individuel d'assurance vie assuré par SURAVENIR, Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital entièrement libéré de 400 000 000 euros. Société mixte régie par le Code des Assurances / Siren 330 033 127 RCS Brest. Siège social : 232 rue Général Paulet - BP 103 - 29802 Brest Cedex 9.

Archives

Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Nos solutions
M VIE Notre gamme
d’assurance vie
Plus d'infos
M SCPI Nos SCPI en direct
Plus d'infos
M investissement Nos fonds structurés
Plus d'infos