mercredi25avril
Question : Couple : quel taux de prélèvement choisir?Prélèvements à la source25/04/2018pour un couple sans enfant avec des revenus de 35ke Mr et 17ke Mme
quelle tranche choisir pour ne pas payer trop d impôt
? Bonjour richard,

Dans tous les cas, vous payerez au final le même montant impôt sur ces revenus quelque soit votre choix, puisque l'administration fiscale calcule l'année suivante (à l'aide de votre déclaration d'impôt) l'impôt dû et faire une régularisation selon le montant de prélèvement déjà effectué.
Le choix du taux peut permettre en fait 3 choses :

- Une meilleure répartition de l'impôt à payer par membre du couple : Le taux " individualisé " paraît ainsi plus adapté aux couples ayant une grande différence de salaires. Prenons par exemple le cas (extrême) d'un couple où l'un gagne 20 000 euros par mois et l'autre 2000 euros. Avec le taux personnalisé, ce dernier aurait un taux très élevé et pas adapté à ses revenus. En choisissant le taux individualisé, chaque membre du couple contribue à l'impôt au niveau de ses revenus d'activité. Il s'agit d'une simple répartition différente du paiement de l'impôt entre les conjoints. Au final, le montant prélevé au sein du couple sera le même qu'avec le taux du foyer. Les revenus communs du couple, eux, resteront soumis au prélèvement au taux du foyer fiscal.

- La confidentialité avec l'employeur : Le choix du taux " neutre " intéressera ainsi les personnes ayant d'importants revenus annexes (ex revenus fonciers) et qui ne souhaitent pas que leur employeur connaisse leur taux d'imposition élevé. Le taux dépendra alors uniquement de la rémunération perçue, selon la grille officielle.

- Éviter d'avancer trop d'impôt : Pour certaines personnes, l'application d'un taux basé sur les revenus de 2017 ne sera pas adaptée à la situation en 2019. Par exemple, les personnes qui partent à la retraite en 2018, qui perdent leur emploi, qui ont un enfant, ou qui ont eu des revenus exceptionnellement bons en 2017, se verront appliquer un taux trop élevé par rapport à la réalité de leurs revenus en 2019. Pour ces personnes, mieux vaut alors demander le taux neutre.
Par ailleurs, si vous estimez que vos revenus 2019 ne seront pas à la hauteur de vos revenus 2017 et que votre taux d'imposition sera trop élevé, vous pourrez demander une modulation de votre taux personnalisé. Même s'il y a une régularisation, celle-ci n'interviendra que l'année suivante donc une demande de modulation permettrait notamment d'éviter de faire une avance trop importante d'impôt. Mais c'est à vos risques et périls : en cas de modulation à la baisse, une majoration de 10% sera appliquée si l'écart avec l'impôt réellement dû est supérieur d'au moins 10% au montant réglé. Le site impots.gouv.fr permettra à chaque contribuable de simuler la possibilité de modulation et d'en valider la demande auprès de l'administration fiscale.
Bonne journée
Etre rappelé
par un conseiller
Nous envoyer
un message
Parlons Placement
Les bons choix pour votre épargne
PER 
Notre sélection pour votre retraite
Je découvre 
Assurance vie 
Notre sélection des meilleurs contrats
Je découvre 
SCPI 
Notre gamme en direct & en assurance vie
Je découvre